Matt Lang au Corona : Une rentrée plus que réussie – Sound Check Entertainment


Jeudi dernier, Matt Lang s’amenait au Théâtre Corona avec Brittany Kennel en première partie. Après un été des plus réussis, ayant foulé les scènes de LASSO et de Saint-Tite (entre autres), il a fait le pari de remplir le Théâtre Corona. Il peut dire « Mission accomplie ».

Pour ouvrir cette soirée purement Québec-Country, Matt a fait appel à sa comparse de tournée, Brittany Kennel, un choix judicieux. Brittany a présenté un mélange de ses pièces et de quelques interprétations, dont My Church, de Marren Morris. Ayant eu un été chargée elle aussi, avec des participations, entre autres, à Boots & Hearts et à LASSO, la Montréalaise a rapidement acquis un public fidèle qui s’est présenté en masse, en grande forme et en voix pour ce spectacle. Ceux qui en auraient voulu plus seront heureux de savoir qu’elle présente son premier spectacle en tête d’affiche le 12 novembre prochain, au Cabaret BMO de Sainte-Thérèse. Une soirée à ne pas manquer!

Un spectacle de Matt Lang, c’est un gros party. Un GROS party. Tout le monde s’amuse, la musique est excellente, on chante, on danse; il faut chaud, la bière coule à flots. Matt fournit la musique, évidemment. Il puise dans ses deux solides albums, Matt Lang et More, pour concocter un spectacle endiablé durant lequel il s’amuse autant avec ses musiciens qu’avec la foule venue le voir.

Il annonce ses couleurs dès le départ avec des feux de Bengale géants qui lancent de véritables geysers d’étincelles pendant que Getcha retentit et que Matt fait son entrée sur scène. Une de mes chansons préférées est Turn Her On; elle a donc été un des moments forts pour moi, et les deux guitaristes en ont pleinement profité pour se mettre en valeur. Matt a pris un peu de temps pour ralentir la cadence à quelques reprises avec My Final Pour et She Don’t Love You. Un spectacle Country n’est pas complet sans quelques reprises; les artistes adorent rendre hommage à ceux qui les ont inspirés et à ceux qu’ils apprécient. Nous avons donc eu droit à des chansons de Bryan Adams, Brothers Osborne, AC/DC, Luke Combs et Guns & Roses, au grand plaisir de la foule.

Pendant deux heures, Matt Lang a comblé ses fans avec un spectacle entraînant, effréné, extrêmement sympathique. Tout ça par un artiste du Québec, je veux le souligner. Une fois les dernières notes jouées, la foule est sortie de la salle un peu surexcitée, avec un grand sourire. Toute bonne chose a une fin, mais j’en aurais pris encore. Heureusement, ce spectacle n’était que le premier d’une tournée qui l’amènera aux quatre coins du Québec. La chance me sourit; il sera dans mon patelin, à Granby, la semaine prochaine.

Matt Lang est à ne pas manquer; il est impossible de s’ennuyer à son spectacle. Faites-vous plaisir et allez au party de Matt; il vous invite.





Source link

Home  Articles  Disclaimer  Contact Us